HAPPY NÏNE OU L’ART DE LA THÉRAPIE PAR LES PLANTES

Nine était le surnom donné à la fondatrice Séverine par son père dans son enfance. Un surnom affectueux venant tout droit de Provence, qui aujourd’hui devient le nom de sa marque Happy nïne.

Une marque d’infusions naturelles et bio inspirées par un univers familial basé sur la médecine via les plantes.  Des infusions qui soulagent les maux du quotidien et apaisent le corps et l’esprit. On y retrouve des infusions aux mélanges magiques et au nom évocateur ; Plaisir DETOX, Bonheur GOURMAND, Harmonie MINCEUR, Merveilleuse NUIT ou encore Douceur DIGESTIVE.  

Séverine portée par ses voyages, ses rencontres et ses traditions familiales, décide d’ouvrir un lieu unique de rencontres et de bien-être niché au cœur du 12ème arrondissement et à l’abris des regards dans Paris, Plantes et Ter’happy.   Dans ce véritable lieu de vie où se mêlent bien-être, massages, cours de yoga et soins par les plantes, découvrez une sélection de plus de 150 plantes médicinales bio et de qualité d’exception aux multiples vertus consciencieusement choisies et récoltées dans le savoir-faire artisanal.

Dans un décor intime, bucolique et végétal, loin du tumulte parisien, venez profiter de soins holistiques et conseils pour un mieux-être au quotidien pour un moment hors du temps. Plantes et Ter’happy c’est avant tout un lieu d’échange, de rencontres autour d’une seule et même philosophie, le bien-être au naturel.

32 Rue Traversière, 75012 Paris

Rencontre avec Séverine Naffre

Fondatrice de PLANTES ET TER’HAPPY et de la marque HAPPY NINE

Bonjour Séverine, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Quel est ton parcours ? D’où te vient cette passion pour la nature et les plantes ?

L’histoire a commencé il y a quelques années lorsque j’ai décidé de créer mes tisanes, au début pour moi mais très vite mes copines ont toutes voulu gouter et en voulaient pour chez elles! Alors j’ai décidé de fonder ma marque Happy nïne, j’ai assisté au women spirit festival où j’ai pu rencontrer de nombreuses personnes très inspirantes. Cela a été le premier pas dans le monde du bien-être parisien. C’était pour moi un peu l’élément déclencheur. J’avais mon bar à tisanes, ensuite j’ai commencé à mettre en place des ateliers au tigre yoga. Par la suite j’ai fait mes propres events où j’ai voulu créer une synergie de personnes. Dans la vie je suis maman de deux enfants. J’ai grandi dans le Vaucluse, en pleine nature, entourée des prés et des fleurs jusqu’à l’âge de 20 ans puis je suis montée à Paris où j’ai travaillé dans la mode pendant 15 ans en tant que cogérante de magasin. Un jour la spiritualité est arrivée à moi et j’ai pris conscience que je devais prendre soin de moi pour mieux prendre soin des autres. Je suis revenue à mes valeurs telles que la nature et le bien-être que je transmets aujourd’hui à mes enfants. . Ma maman m’a transmis l’amour et la connaissance des plantes et comme une recette de cuisine, elle m’a transmis les recettes de tisanes. Le départ de cette histoire est avant tout familial. Je me souviens les balades dominicales en fonction des saisons, les récoltes de plantes sauvages qu’on faisait sécher pour nous soigner de manière naturelle (pissenlits, thym, romarin, sarriettes, coquelicots). Je suis quelqu’un de passionnée et maintenant je peux dire que mes deux passions sont mes enfants et le bien-être.  

 

Tu viens tout juste d’ouvrir Plantes et Ter’happy, un véritable lieu de vie. Peux-tu nous en dire plus sur le concept et sur ta marque Happy nïne ?

Nine c’est mon petit nom de jeune fille depuis l’enfance. Ce surnom venant de mon père et me tenant à cœur c’est devenu le nom de ma marque. Happy nïne, c’est une histoire d’enfance mais aussi plus d’un an de recherche sur les bienfaits des plantes, les accords entres elles pour soigner les maux. Happy nïne ce sont des infusions d’exceptions, des plantes d’excellences dont 60% sont d’origine française. Elles sont tellement concentrées que du coup on peut faire 2 infusions avec une seule. J’ai ouvert il y a quelques mois un lieu de vie et où vendre mes créations : plantes et ter’happy. L’idée de ce lieu était d’être en accord avec les plantes. Je cherchais à créer un endroit où je pourrais me réfugier, un lieu de bien-être, un lieu où se mêlerait le yoga, les thérapies holistiques et les plantes. Aujourd’hui j’y propose mes infusions à la vente, des cours de yoga et un espace de bien-être qui donne sur une cour arborée au calme où l’on peut prendre rendez-vous avec des thérapeutes, recevoir des massages et soins par les plantes dans un lieu privilégié, loin du tumulte parisien. Ce lieu n’est pas qu’une boutique, je veux qu’il s’y passe pleins de choses et que les gens s’y rencontrent. Nous créons également des évents dans le but de partager ; par exemple nous mettons en place des sessions de massage de 30 min à 35€, nous organisons aussi des dégustations d’infusions de 16h30 à 21h30 1 fois par mois. Nous proposons également 3 sessions de cours de yoga Hatha et Vinyasa par semaine en petit comité de 7 personnes. Dans cette optique de partage et d’échange je suis également partenaire des amazones parisiennes.  

 

Quelle est ta clientèle ?

Ma clientèle est principalement constituée du voisinage, ceux qui travaillent dans les bureaux du quartier et la clientèle de passage car je suis placée dans une rue stratégique pour les voyageurs avec la gare de Lyon à proximité. 80% de ma clientèle est féminine. Ce sont des femmes qui ont besoin et recherchent du bien-être dans leur vie au quotidien.    

 

Peux-tu nous parler des bienfaits de tes tisanes ?

Je prône le vrac : la plante entière ou la fleur entière. J’accorde une importance à la qualité des plantes, je me fournis auprès de producteurs de niche. Les plantes ont 5 grandes propriétés : digestion, relaxation, stress, minceur et sommeil. Mes tisanes sont là pour aider à résoudre ces maux.    

 

Comment as-tu pensé la décoration de Plantes et Ter’happy et à qui as-tu fait appel ?

J’ai moi-même, créé la décoration. J’ai arpenté les salons je voulais trouver du bois naturel, de la végétation. J’ai toujours eu une grande intuition, je me suis écoutée, inspirée de mes voyages et ma provence natale. Pendant 2 ans j’ai créé, pensé et écris ce projet. Le moindre détail vient du temps que j’ai consacré à ça.

 

Comment recrutes-tu tes thérapeutes et professeurs de yoga ?

Ce sont des personnes que je connais et en qui j’ai une pleine confiance. Ils sont venus à moi, ils connaissaient mon projet et ont voulu me rejoindre. Ils ont tous plus de 10 ans d’expérience. Je ne les recrute pas cela se fait par intuition et amitié.  

 

D’où proviennent les plantes de tes recettes ?

Je me fournis dans le Vaucluse, l’Ardèche, l’Auvergne, le Morbihan Pour quelques plantes qu’on ne trouve pas en France je travaille avec des producteurs en Italie et au Portugal. J’ai voulu travailler de près avec des producteurs de niche et de qualité, avec des terres bio et un climat optimal.  

 

Si on devait résumer plantes et ter’happy en quelques mots ?

Le soin par les plantes au naturel et mes plantes bio magiques. Quand des traditions millénaires rencontrent les temps modernes.  

 

Ta routine bien-être ?

Je pratique la méditation le matin à jeun et je prends mon shot d’ortie, c’est une plante très riche en fer et en magnésium, c’est un tonique pour démarrer mon organisme. Puis un câlin de mes enfants avant de partir travailler.  

 

Ton mantra ?

L’amour de soi, l’amour des autres et l’art de vivre autour des plantes.  

 

Tes adresses healthy ?

Wild and the Moon, Veggie Avenue à Ledru Rollin et le marché d’Aligre.  

 

Des projets à venir ?

Un projet que j’aimerais faire personnellement ce serait de découvrir l’Egypte car l’origine des plantes et la manière de les utiliser en terme de bien-être vient de là-bas, je voudrais découvrir cette culture médicinale. Et professionnellement, développer mon concept ailleurs mais c’est la qualité qui prime, pas la quantité. Je travaille avec des produits de qualité et en fonction des saisons. J’ai milles idées pour le futur car on se soigne depuis toujours avec des plantes et il y a encore beaucoup de choses à faire et à créer dans ce domaine.

Envoyer l'article à un(e) ami(e)

×

* Obligatoire

Envoyer à un(e) ami(e)